Roland DEVOCELLE/ Audrey ROCHER (duo atsara)

atsara
est un duo d’artistes , Roland Devocelle et Audrey Rocher, intervenant dans le champs des arts sonores, plastiques et corporels.

D’un art à l’autre, nos travaux se répondent, se combinent, se provoquent et s’inspirent, entrent en résonance. Arts sonores et visuels deviennent indissociables.

Notre première création conjointe en 2000 marque le début de notre travail commun sur le geste et le son, et de notre intérêt pour les rapports des arts sonores avec les autres types d’expressions artistiques.
L’un venant initialement de la musique, l’autre du théâtre et de l’art du clown, notre collaboration est riche de la rencontre de différents angles de vue sur le spectacle, le son, le visuel, la dramaturgie, le rapport au public, l’improvisation. Nos recherches plastiques sont nourries par ce parcours.

De 2002 à 2007, nous avons mené des collaborations en France et à l’étranger autour de l’improvisation libre musicale (avec Luc Bouquet , Willehad Grafenhorst, Jeff Gburek, …) et pluridisciplinaire, avec la peinture (Felip Costes), le clown (Bulo), la danse (Fine Kwiatkowski, Ephia/Cie Djalma…), les marionnettes et le théâtre d’ombres (Raphaël Thibault/Cie Scolopendre), la littérature (Virginie Lou)…
Pendant cette même période, nous avons développé notre pratique et nos recherches dans les arts visuels à travers la photographie, la vidéo, puis la performance plastique (intégrée au sein de notre spectacle sonore "obdo").

En 2008, nous avons créé le principe sur lequel reposent nos installations et sculptures lumino-cinétiques, que nous développons depuis à différentes échelles et dans des contextes variés.

Après plusieurs années de vie itinérante, nous nous sommes installés en Lot-et-Garonne en janvier 2008.



Transdisciplinarité

Nos travaux se situent à la croisée de plusieurs disciplines artistiques.
Cette transdisciplinarité est pour nous une évidence, notamment liée à nos parcours respectifs, qui nous amène à imaginer des œuvres polymorphes, souvent intimistes, stimulant les différents sens.

Simplicité et naissance de l’imaginaire

Nos créations, qu’elles soient sonores ou visuelles, trouvent souvent leur expression dans des dispositifs simples sur le plan technique, dépourvus de technologies complexes.

Les matériaux utilisés sont eux-mêmes simples, souvent proches de la matière brute. Ainsi, ils sont également proches de nous tous, car ils se perçoivent et s’appréhendent de façon directe. Communs, presque banals, ils prennent une autre dimension par la modification de l’angle de vue ou d’écoute que l’on porte sur eux. C’est ce que nous proposons dans nos réalisations, nos installations, performances ou spectacles.

Dans cette approche s’épanouit l’imaginaire – le nôtre et celui de chaque personne qui vient à la rencontre de notre univers. En effet, nous souhaitons concevoir des œuvres ouvertes, qui invitent le spectateur à mettre en jeu sa propre imagination et laissent le champ libre à la vision poétique de chacun.

Dialogue avec le hasard

Nous entretenons un dialogue avec la matière, qu'elle soit sonore, plastique ou corporelle. Nous établissons un échange entre ce qu’elle nous donne spontanément et ce que nous choisissons de retenir, entre ce que nous découvrons d’elle et l’orientation que nous souhaitons lui donner. Un équilibre s’installe, entre la volonté et l’aléatoire, entre nos propositions et celles du hasard.

Ce procédé de création nous a amené à réaliser des œuvres qui reflètent ce que nous sommes et nous conduisent aussi sur des terrains que nous ne soupçonnions pas.
Le hasard nous tend des perches et invite à découvrir ce que nous ne serions pas allés chercher sciemment : un ailleurs, un peu plus loin, en nous et autour de nous.

De cet état d’esprit d’improvisation lors de la création ou de la performance naissent des œuvres mouvantes, mobiles, perméables aux présences, ayant un caractère cyclique et pourtant sans cesse renouvelées.

Roland DEVOCELLE courriel

Né en 1969 à Valence (26).
Formation de modeleur céramiste (BTS)
Formation autodidacte dans la musique (jazz et musique improvisée), les arts sonores (improvisations et compositions acousmatiques et électro-acoustiques) et les arts plastiques (photo, vidéo, installations).

Audrey ROCHER courriel

Née en 1977 à Agen (47).
Pratique du théâtre depuis l’enfance.
Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques (Aix-en-Provence) en 2000.
Formation autodidacte dans l’art du clown (Bulo - www.bulo.fr), les arts corporels, sonores (improvisations instrumentales et acousmatiques) et plastiques (photo, vidéo, installations).